Une soirée au Vera’s club m’a permis de tester pour vous un club BDSM. En effet, j’ai découvert lors de cette soirée plusieurs pratiques qui entrent dans le BDSM.

Le bondage

C’est une pratique qui consiste à attacher son partenaire ou à le ligoter lors d’une relation sexuelle ou érotique. Dans ce club, il se fait dans des coins spécialement aménagés pour ça. Par ailleurs, les libertins le font par consentement mutuel entre les deux parties.

Domination et soumission

C’est une pratique masochiste basée sur la douleur physique. Ainsi, le dominateur est chargé de procurer une douleur corporelle à la personne soumise. La domination peut se faire avec un fouet que le dominateur tape fort sur le corps de la personne soumise. Cela peut créer des blessures et ce sont ces blessures qui lui procurent du plaisir.

D’autres pratiques BDSM sont faites dans ce club et leur point commun reste la souffrance qui comble les désirs.

Les pratiquants de BDSM

Au Vera's club, il y avait des couples, des célibataires, des gays et des lesbiennes. Si dans certains coins, il y avait des femmes soumises, dans d’autres, j’ai retrouvé des hommes soumis. Il faut savoir que les femmes soumises supportent moins de douleur parce que les hommes dominateurs ne souhaitent pas les faire autant de mal, par contre si c’est un homme qui est soumis, la douleur est brutale, car les femmes dominateurs tapent brutalement sur leur corps. Le BDSM est une pratique qui permet de résister à la douleur pour la transformer en plaisir. C’est une chose sur laquelle fantasment plusieurs personnes.

Ce club que j’ai testé pour vous est un club où malgré le caractère violent des pratiques, il y a le respect mutuel. Vous pouvez y aller pour vous procurer du plaisir, si vous avez déjà goûté aux délices du BDSM ou le découvrir, si vous êtes débutant.